Radicaux libres, comprendre leurs effets sur notre peau

Effets des radicaux libres sur la peau

Allez, ne nous mentons pas… S’il y a bien une chose dont vous entendez parler depuis des années à propos de la peau, ce sont des radicaux libres. On les présente comme les bêtes noires du vieillissement et de la décrépitude avancée.

 Et pour cause, le vieillissement est une des conséquences de la production de radicaux libres (entre autres facteurs évidemment). Mais savez-vous ce que c’est ? Sont-ils réellement inévitables ? D’où viennent-ils ?  Les cosmétiques peuvent-ils vraiment y faire quelque chose ?

 Dans ce billet, vous ne serez pas étonnés de constater qu’il s’agit encore une fois d’équilibre. C’est comme pour tout dans la vie. Le Yin, le Yang, le blanc, le noir… la voie du milieu quoi.

 Un radical libre est d’ailleurs en déséquilibre. C’est pour ça qu’il fait n’importe quoi et qu’il n’a de cesse de vouloir se stabiliser, même aux dépens des autres. Et c’est en fait ce qu’on lui reproche.

 Cependant, les radicaux libres ne sont pas une fatalité. Du moins, on peut agir sur leurs effets avec une bonne hygiène de vie tout en leur donnant plein d’antioxydants comme des gestes d’amour.

 On vous explique tout sur leur origine et leur fonctionnement. Vous allez voir, c’est Santa Barbara en mode drama !

 ***

Que sont les radicaux libres ?

On commence par un petit rappel de physique-chimie avec les atomes. L’atome est la plus petite unité de matière existante. Il est composé d’un noyau et d’électrons qui gravitent autour de ce dernier.

Les électrons les plus éloignés du noyau de l’atome sont amenés à s’accoupler avec d’autres atomes pour former une molécule par liaisons chimiques. En fonction des réactions métaboliques du corps, certains atomes vont céder, récupérer et partager des électrons. C’est par exemple le cas de la molécule d’eau H2O, où un atome d’oxygène partage des électrons avec deux atomes d’hydrogène. Tous ces atomes créent donc un monde de joyeux petits couples et de familles heureuses.

Un radical libre est un atome ou une molécule qui se balade avec un électron qui est resté tout seul. Cet électron est un petit célibataire en panique. Complètement angoissé à l’idée de finir solitaire, il va tenter de s’accoupler avec n’importe quoi et par tous les moyens.

Il va adopter un comportement complétement délibéré. Dans sa folie, il va sauter sur tout ce qui bouge, quitte à détruire des couples et des familles. Le hic, c’est que ce radical libre va partager son instabilité et rendre sa nouvelle liaison déséquilibrée. Nous sommes bien d’accord, on dirait un film romantique qui tourne au cauchemar.

Quelles sont les problématiques liées aux radicaux libres ?

En fait, si on s’en tient à la capacité de notre corps à gérer le processus, il n’y a pas vraiment de problème. Les radicaux libres sont produits de plusieurs façons, et notamment par la respiration.

En inspirant de l’oxygène, on stimule la respiration cellulaire et les fonctions métaboliques. Pour produire de l’énergie et tous les autres phénomènes biologiques, le corps et les mitochondries cellulaires vont procéder à des oxydations. Le corps crée donc des radicaux libres tout seul.

Toutefois, notre organisme est une machine merveilleuse. Autant il fabrique des atomes déséquilibrés, autant il produit des enzymes nécessaires à leur neutralisation. C’est le cas de la superoxyde dismutase ou du glutathion peroxydase. En clair, le corps est capable de produire ses propres antioxydants comme un grand.Peau jeune face aux radicaux libres

Mais alors, où est donc le problème si tout est sous contrôle ?

En créant des couples ou liaisons instables, les cellules abandonnées s’autodétruisent et les nouveaux couples meurent également. Les radicaux libres ont également la fâcheuse tendance à ravager les lipides insaturés des membranes cellulaires. Démunie de sa première ligne de défense, la cellule se suicide par apoptose. La réplication cellulaire est alors moins efficace. C’est le début du vieillissement cellulaire, parfois prématuré.

Et évidemment, le premier endroit où vous allez le constater, c’est sur votre peau : rides et ridules, affaissement du visage, taches et marques, etc…

Comment agir contre les radicaux libres ?

Premièrement, on va rendre ses lettres de noblesse aux radicaux libres produits naturellement par le corps. Ceux-là sont sympas. Ils possèdent même une fonction protectrice qui neutralise virus et microbes. Et puis ce sont de très bons indicateurs pour la production d’énergie et le bon fonctionnement du métabolisme. N’oublions pas aussi qu’ils ont un certain pouvoir en cas de graves maladies. La chimiothérapie, qui combat le cancer, n’est autre que de fortes doses de radicaux libres.

En revanche, c’est l’excès qui va créer des soucis, et ce surplus est souvent issu de nos propres comportements. Le radical libre va alors surutiliser les stocks d’enzymes naturelles. Ce phénomène s’appelle le stress oxydatif. Le corps est bombardé de radicaux libres et ne peut plus les neutraliser.

Les sources de radicaux libres sont :

  • Les maladies métaboliques et tous les types d’inflammations
  • Le tabac, l’alcool, la pollution
  • La pratique intensive de sport
  • L’exposition aux rayons du soleil
  • Le stress et toutes les formes de surmenage
  • Le manque ou l’excès d’oxygène
  • Une alimentation trop riche en sucres et mauvaises graisses

Vous connaissez maintenant les autres causes majeures de production de radicaux libres. La bonne nouvelle est que l’on peut agir sur bon nombre d’entre elles.

L’autre bonne nouvelle, c’est qu’il y a une solution supplémentaire : l’antioxydant. Même si notre corps est capable d’en produire, il a besoin d’un coup de pouce. Un antioxydant se lie parfaitement avec le radical libre. Ensemble, ils créent un petit couple bien stable, enfin inoffensif.   

Les antioxydants sont connus sous la forme de vitamines, de minéraux et d’oligo-éléments. On parle de vitamine C, vitamine E, de précurseurs de vitamines A, de zinc, de manganèse ou de cuivre. Il y a aussi toute la grande famille des polyphénols comme la lutéine ou l’astaxanthine. L’extrait de Pin maritime de notre gamme Lift Pinaster en est un. L’oxyresvératrol des produits de la gamme Perfect Pisum en est un autre.

Gamme Lift Pinaster, radicaux libres

Detox Officinale ou la bête noire des radicaux libres

La gamme la plus surpuissante en terme de défense antioxydante pour la peau, c’est Detox Officinale.

D’abord, rappelons fièrement que tous nos produits pour le visage contiennent notre brevet Immunox®. Notre brevet est composé de Sève fraîche de Bouleau bio, dont les vertus antioxydantes ne sont plus à démontrer. La Sève contient bon nombre de nutriments évoqués ci-avant dans sa composition.

Le brevet Immunox®, c’est aussi des extraits concentrés du Chaga bio. Figurez-vous que sa composition en antioxydants fait de lui l’organisme en possédant le plus au monde (il en contient 25%). Il stimule également la production enzymatique de superoxydase dismutase dont on a parlé plus haut. Imaginez un peu le bouclier de défense pour votre peau.

La gamme Detox Officinale est composée d’extraits de Pissenlit riches en fructanes qui réduisent l’inflammation et limitent l’oxydation. Le tout est supporté par de la Phlorétine de Pomme encapsulée dont les actions antioxydantes majeures luttent contre les effets des radicaux libres. Ce sont de chouettes molécules qui veulent bien se mettre en couple avec les radicaux libres et agissent alors contre la pollution et les effets délétères des UV du soleil.

Comme on n’est jamais trop prudent, on a décidé de mettre en place deux rituels afin de vous accompagner.

Le Rituel Détox Anti-Oxydant Jour et le Rituel Détox Anti-Oxydant Nuit rassemblent chacun le Sérum Botanique Bouclier Détox Anti-Oxydant pour donner à la peau une nouvelle jeunesse grâce à son action anti-rides, et le Masque Détox Intense, pour libérer la peau des polluants.

Dans la formule jour, on adapte la protection avec la Crème Détox Multi-Défense qui comporte un SPF30. Elle se porte avec légèreté, même sous le maquillage. C’est une crème parfaite pour l’ensoleillement en ville.
Pour la nuit, on vous propose une galénique plus douce et enveloppante avec la Crème Nuit Détox Régénérante qui profite du renouvellement cellulaire nocturne pour réparer les dommages causés la journée par les radicaux libres et les agressions extérieures.


Parce que chez Saeve, on préfère les belles histoires romantiques…

 

La T[æ]m

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés