Face Mapping, une méthode fiable pour comprendre ses imperfections ?

Face mapping

« Face quoi ? Mapping ? Mais j’ai une carte sur le visage ? » Comme beaucoup de personnes touchées par l’acné à l’âge adulte, il semble que vous ayez tout essayé. Gommages, molécules agressives, triple nettoyage, arrêt du fromage, visite chez le dermatologue, prise de médicaments spécifiques, tout y est passé.

Et pourtant, les imperfections sont toujours là. Et si cela se calme un peu, ça revient rapidement et souvent au même endroit. Alors un jour, vous trouvez des informations sur le Face Mapping. Cette méthode invite à décrypter l’origine de vos imperfections en fonction de la localisation de vos boutons. Par exemple, si c’est sur la joue, cela viendrait des poumons.

Le Face Mapping tire sa véracité des principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Le bouton serait alors l’expression réflexe du déséquilibre d’un organe interne. Le Face Mapping s’inscrit donc dans la logique des techniques de réflexologie chinoise. Ces méthodes sont pratiquées depuis des millénaires et font leur preuve encore aujourd’hui, y compris sur des pathologies graves.

Le Face Mapping est à la mode. Il se veut une solution miracle pour certains. Mais tendance ne rime pas forcément avec efficacité. Est-ce une science exacte ? Est-ce réellement fiable ? Et que dois-je faire une fois que j’ai tiré mon information ? On a donc décidé d’écrire un billet complet sur la question.

1 – Oui, l’acné nous informe qu’il y a un dysfonctionnement

N’importe quelle médecine, qu’elle soit conventionnelle ou traditionnelle, va considérer l’acné et les imperfections comme l’expression d’un déséquilibre. Les méthodes de traitement ne seront pas forcément les mêmes, mais en tout cas les boutons indiquent un dysfonctionnement.

Attention, nous parlons bien ici d’acné chronique, de gravité et visibilité plus ou moins constante. Le petit accident éphémère issu d’un lendemain de fête peut arriver à tout le monde. Il ne nécessite pas de s’affoler plus que de raison.

Si on se place du côté des médecines intégratives comme la MTC, le principe fondamental va consister à rechercher la cause de la problématique. Le Face Mapping tient donc de là.

Si on récapitule, voici comment interpréter l’origine des boutons en fonction des zones :

  • Le front correspondrait au système digestif,
  • Les tempes et le contour de l’œil nous parleraient des reins,
  • La glabelle suggèrerait le foie,
  • Les joues seraient reliées aux poumons,
  • Les mandibules et le menton indiqueraient le plancher pelvien, les organes de reproduction et le système hormonal.

Face mapping avec Saeve

En l’état, les pratiques de Médecine traditionnelle chinoise existent depuis 3500 ans avant notre ère. Les résultats sont donc observables depuis des millénaires. Mais pour rappel, un cursus de médecin traditionnel chinois va demander 5 ans d’études. Et si on se place du côté de la technique manuelle de réflexologie en elle-même, il faut environ 2 ans pour en maitriser tous les fondamentaux.

Alors, au regard de ces éléments, est-ce que le Face Mapping est suffisant pour régler ses problèmes de peaux ?

2 – Non, le Face Mapping n’est pas suffisant

Le seul et unique intérêt du Face Mapping est de soulever une piste d’investigation quant à la cause de vos imperfections. Il est cependant un signe isolé. Et toutes les médecines holistiques seront d’accord pour dire qu’un signe ne vaut pas conclusion.

Lorsqu’un praticien en médecine traditionnelle vous reçoit en première consultation, il va vous poser de multiples questions pendant plus d’une heure. Cette investigation a pour but de chercher précisément la cause profonde à l’origine de la problématique. Pour se faire, il va interroger son consultant en s’intéressant au fonctionnement de tous les organes. Cela permet de relier des données afin de trouver une première cause.

Puis, le praticien s’intéresse à l’hygiène de vie de la personne : l’alimentation, le sommeil, l’activité physique, le stress, la sphère psycho-émotionnelle. C’est ainsi que l’on détermine les facteurs déclencheurs potentiels de la problématique.

Si on en revient au Face Mapping et que la personne a des boutons sur le front, cela semble nous indiquer qu’il y aurait des déséquilibres au niveau des intestins. Mais pourquoi ? Est-ce que la personne a un transit contrarié ? Est-ce que l’individu fait des intolérances alimentaires ? Est-ce que la personne possède des intestins irrités ? Dans ce dernier cas précis, est-ce un problème alimentaire ? Quel rôle joue le stress ? D’où vient-il ? Est-ce que ce stress l’emmène à trop ou mal manger ? Etc…

Si on s’arrête uniquement au simple signe indiqué par la Face Mapping, la personne peut tirer des conclusions trop hâtives vis-à-vis de sa situation. Attention à l’automédication verte et aux erreurs de cures.

Parfois entre le signe extérieur et la problématique de base, le lien de causalité est loin de ce que l’on peut penser.

3 – In and Out, une approche holistique réellement efficace

En revanche, le Face Mapping permet de donner une première piste quant à la marche à suivre. Si vos imperfections reviennent sur les mêmes zones, constamment, il est temps de prendre l’attache d’un praticien. Si vous n’avez pas vu de dermatologue, commencez déjà par ce côté-là.

Puis, rien ne vous empêche de prendre RDV avec un médecin traditionnel chinois, un praticien en ayurvéda ou un naturopathe. Ne vous lancez pas dans des cures de plantes ou de compléments alimentaires sans savoir de quoi il en retourne.

Par exemple, beaucoup de femmes adultes font encore de l’acné hormonale. Or, les plantes qui agissent sur le système hormonal peuvent le dérégler si elles sont prises en trop grande quantité. De plus, le champ d’intervention est peut-être ailleurs. Ne vous lancez jamais seule pour régler le problème.    

Le combo gagnant est de trouver la source et d’agir à l’intérieur et à l’extérieur. A partir de là, vous pourrez intervenir précisément en modifiant votre hygiène de vie et agir localement avec l’aide de produits spécifiques adaptés et non agressifs pour un résultat optimum.

4 – Pur Paradisi en toutes circonstances

Soins anti-imperfections

De notre côté, notre gamme Pur Paradisi convient à toutes les causes créatrices d’acné et d’imperfections. Nous agissons sur la conséquence et quelle que soit les conclusions potentielles issues du Face Mapping, le résultat est toujours le même : des micro-kystes, des papules et des pustules.

Pur Paradisi est notre gamme purifiante Anti-Imperfections. Elle a été conçue pour :

  • Réguler la production de sébum,
  • Assainir l’épiderme,
  • Resserrer les pores,
  • Matifier la peau,
  • Harmoniser le teint.

Dans cette gamme, on a mis des extraits titrés en AHA de Pamplemousse rose avec notre brevet Immunox® chéri. Cela permet d’intervenir sur la peau sans l’agresser ou la fragiliser encore plus. La présence de Bacille fermenté permet de réensemencer le microbiote cutané et d’agir comme un peeling tout doux. Le sel de zinc assainit la peau pour stopper la prolifération bactérienne.

On nous rapporte de multiples témoignages très touchants de personnes qui retrouvent confiance en elles car elles n’ont plus à subir les marques et l’inconfort d’une peau rougie par les imperfections.

Dans cette gamme, il y a tout pour assurer le nettoyage, l’assainissement, le traitement, l’hydratation et le masking de la peau.

Chez Saeve, on fait plus que du Face Mapping, on fait du Face Engineering

La T[ea]m

Fluide Botanique Purifiant – 40 ml - Saeve ParisFluide Botanique Purifiant – 40 ml - Saeve Paris
20.90€

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés